Held in French, our Café Littéraire is a monthly rendez-vous where you can talk about modern French literature over a glass of wine/juice.

Please note that you must book in advance at the Language Office.

Venue: Alliance Française, 3 Park Circus, G3 6AX Glasgow

Fees: £15 (novel included in the price).

If you already have a copy of the book, the cost to attend this event is £13 per person.

Wednesday 24th April, 2-3.30pm

L’inconscience, Thierry Hesse (2012)

Chez les Vogelgesang, une famille catholique, traditionnelle et alsacienne, quatre fois par an, la mère imposait à ses deux fils un « petit examen du cœur », dans le but de les aider à grandir, de les rendre plus responsables, plus humains. Que sont-ils devenus ?

Tout en retraçant le parcours de ces deux frères, Thierry Hesse multiplie les allers-retours entre sphère intime et sphère sociale, dévoilant, au-delà des différences, le visage d’une époque où les compagnies d’assurances ont remplacé les consolations de la religion, et où le pouvoir de la finance est devenu omniprésent.

Wednesday 22nd May, 2-3.30pm

Hongroise, Eric Holder (2002)

Éric est écrivain. Retiré dans un village qui ressemble au “trou du cul du monde", amateur de longues promenades en solitaire, il fait, au détour d’une marche, la connaissance de Claude, médecin à la retraite. Les deux hommes se lient d’une amitié faite de silences, de confidences, de complicité et de pudeur. C’est suite à la discrète mort de Claude, qu’Éric va prendre la parole et la plume pour raconter l’ami défunt dont le destin a basculé un après-midi du début des années 60, au Cap-Ferret.

Friday 14th June, 1-2.30pm

Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson (2017)

« Corseté dans un lit, je m’étais dit à voix presque haute : “Si je m’en sors, je traverse la France à pied”. Je m’étais vu sur les chemins de pierre ! J’avais rêvé aux bivouacs, je m’étais imaginé fendre les herbes d’un pas de chemineau. Le rêve s’évanouissait toujours quand la porte s’ouvrait : c’était l’heure de la compote.
Un médecin m’avait dit : “L’été prochain, vous pourrez séjourner dans un centre de rééducation”. Je préférais demander aux chemins ce que les tapis roulants étaient censés me rendre : des forces. »